Publié le

Les instruments nés du bruitisme (4)

Le Trautonium de Friedrich Adolf Trautwein.

Le Trautonium fait parti des précurseurs des synthétiseurs. Cest un instrument monophonique de musique électronique créé en 1930. On peut le rapprocher des ondes Martenot, à la différence qu’il n’a pas de clavier, mais un fil de résistance sur une barre en acier avec des repères comme un piano, pour l’échelle chromatique. Selon l’endroit où le musicien presse le fil contre la barre, c’est-à-dire ferme le circuit électrique, la hauteur de la note sera différente. Ce dispositif permet de réaliser des glissando, des suites de notes continues. Le signal électrique alimente une haut-parleur et permet le son.
Le timbre est modifié par le musicien par des commutateurs et des boutons, comme pour les ondes Martenot.
Une deuxième barre en métal reliée à une pédale permet de moduler le volume des notes.
Le Trautonium est perfectionné en 1952 par le musicien allemand Oskar Sala, le nouvel instrument est nommé le Mixturtrautonium. Celui-ci est utilisé par Sala pour créer les effets sonores de nombreux films et notamment le cri des oiseaux dans « Les Oiseaux » de Hitchcock sorti en 1963.
Plusieurs compositeurs écrivent des pièces pour cet instrument et l’intègrent à des orchestres, tels que Hindemith ou Genzmer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s