Publié le

Le premier bruitiste

Luigi Russolo, né dans une famille de musiciens, est un peintre et graveur futuriste, et le fondateur de la musique bruitiste.
Il rejoint le mouvement futuriste avec d’autres artistes comme Boccioni et Carrà en 1910 après avoir rencontré Marinetti et signe le Manifeste des peintres futuristes le 11 février 1910.
Le 11 mars 1913, il publie le manifeste L’Arte dei Rumori, L’Art Des Bruits, dans une lettre à son ami Balilla Pratella où il théorise l’utilisation des son-bruits, pouvant être utilisés pour former de la musique. Après cette publication il se consacre totalement à la recherche musicale. Dans le cadre de celles-ci, il créé avec Ugo Piatti des Intonarumori, des instruments permettant d’imiter des bruits.
En avril 1914, il dirige le premier Grand Concert futuriste pour dix-huit intonarumori au Teatro Dal Verme de Milan, avec différentes catégories, les glouglouteurs, les éclareurs, les crépiteurs, les hurleurs, les froisseurs, les siffleurs, les tonneurs, et les bourdonneurs. Il joue trois de ses compositions : Réveil d’une ville, On déjeune sur la terrasse du Kursaal et Congrès d’automobiles et d’avions, mais la représentation n’est pas très bien accueillie. Cela n’empêche pas Russolo de continuer à faire des concerts.
Après la première guerre mondiale, Luigi Russolo donne trois concerts à Paris en 1921, où de nombreux artistes, des peintres comme Mondrian, ou des compositeurs tels que Ravel, Honegger, Poulenc et Stravinsky y assistent ; la scène artistique européenne est intéressée par les recherches de Russolo, une nouvelle approche de la musique.
Il continue ses expérimentations musicales et créé des instruments tels que des romorarmoni, et le russolophone.
Ceux-ci et ses compositions s’inscrivent à la base du mouvement bruitiste, et vont influencer des compositeurs tels que Varèse, Cage, et Boulez.

Une réponse à “Le premier bruitiste

  1. Hi, this is a comment.
    To delete a comment, just log in, and view the posts’ comments, there you will have the option to edit or delete them.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s